Brand Logo

Blog

Les apps de traçage de virus protègent les écoles

La pandémie de corona pose aussi des défis extrêmes aux établissements de formation professionnelle, en particulier les grandes écoles. Après les fermetures générales, il s'agit actuellement de poursuivre le fonctionnement des écoles via Internet dans la mesure du possible et de mettre à jour l'organisation des examens existants.

Le défi le plus sérieux, cependant, ne se posera que lorsque les écoles reprendront leurs activités. Comment résoudre le conflit d'objectifs entre l'enseignement en groupe et la protection des participants individuels confiés à l'école ?

Dans des organisations fermées comme celles-ci, les programmes de traçage de virus sont un outil important. Bien qu'elles n'empêchent pas l'infection, elles permettent d'identifier rapidement et efficacement les personnes à contacter lorsqu'une infection se produit. Bien que leur utilisation ne puisse pas être prescrite, elle reste la libre décision du membre de la communauté scolaire. Mais, comme pour la vaccination contre la rougeole, il est possible que l'entrée à l'école et la participation aux cours ne soient ouvertes qu'à ceux qui acceptent de le faire dans leur propre intérêt et dans celui de la communauté. Cela devrait permettre une couverture pratiquement complète.

Ce point est moins important pour les petites institutions. Ici, tous les membres peuvent être informés en cas d'infection d'un membre. Mais les écoles professionnelles ont souvent une taille de 2 à 3000 élèves. Il est disproportionné de fermer immédiatement toute l'école à cause d'un seul cas de contact. Soit dit en passant, cela s'applique non seulement aux écoles, mais aussi à d'autres grandes institutions telles que les autorités scolaires, les ministères, les ateliers interentreprises, etc.

Comme pour les autres institutions fermées, la déclaration des maladies infectieuses peut être rendue obligatoire. Dans un premier cercle, toutes les personnes qui ont été en contact avec la personne infectée pendant une période appropriée peuvent ensuite être ordonnées au détachement social. Dans un cercle élargi, on peut avertir leurs contacts et leur demander de garder leurs distances pendant une période de temps correspondant à la période d'incubation, par exemple. De cette façon, une application de traçage est un moyen efficace de maintenir le conflit d'objectifs entre l'enseignement et la sécurité raisonnablement équilibré.

Nous informons les établissements de formation professionnelle sur l'état d'avancement de ces programmes, nous les conseillons sur les caractéristiques des différents programmes et sur leur utilisation dans la pratique.

Focus on people - support and integrate (?)

"Focus on people - support and integrate" is the nice slogan of the Federal Office for Migration and Refugees in Germany. But they are focussing rather slowly, as far as vocational training is concerned. True, they work a lot. Their working paper "Berufliche und akademische Ausbildung von Migranten" is the fifth part of their series "Integrationsreport" and it has 80 pages! It's only sad, that it is of 2009 (!) and not up to date with legislation.

Integration is not really a topic of high rank for the German authorities. Nor ist it for many workers in the social sector. They don't deal with this matter professionaly. So people from "Third Countries" i.e. not EU and Switzerland, are facing a lot of difficulties, when they want to live and WORK in Germany. The fact, that they need a "residence title" which permits them to work, is the main concern of the German Federal Office for Migration. Here their website is up to date.

No wonder, that only a small percentage of immigrants comming each year to Germany really succeeds in starting a career.

Program Mobipro-EU updated by German Government

Now the german government has updated the promotion guideline "Promotion of vocational mobility of young people from Europe interested in vocational training" (MobiPro-EU). The new MobiPro guideline involves the following changes: Promotion services are no longer applied for by the trainee but instead by a project provider. The project provider applies for and organises all eligible measures for these young people. The placement of young people interested in vocational training into projects occurs entirely through the Federal Employment Agency.

This is a severe disadvantage of the new approach. As only corporations may apply for promotion in the future, they have full control over the kind of jobs they offer. The new principle for the young EU-citizens will be: Take what we offer, or die. Free choice of profession is no longer possible for them in Germany . Instead the young EU citizens will have to take, what nobody else wants as a job here.

Particularly professions with no future.

Training places, i.e. apprenticeship places

There are many websites, where lots of training places are offered. But all offers are only available in German. Although some articles and headings are translated at the Federal Employment Agency, it is not the case with the offers of training places or the job designation. So only someone who can understand German very well can understand.

With our consulting we help you choose freely your job. Together we can look for your desired training and internship. Afterwards we help you with the application.